Torun est un peu la synthèse de ce que je viens de parcourir : place forte teutonique et ville de la Hanse. C'est également là que Copernic a vu le jour. Son architecture paraît-il remarquable lui a valu de figurer sur la liste du Patrimoine de l'UNESCO. Je pense que la diversité des styles y est pour davantage que l'esthétique ou la beauté.

Au lever du jour, je me suis dirigé vers l'église Ste Catherine de couleur vraiment rouge.

1

Les ruelles du centre abritent également quelques maisons colorées ou avec des moulures sur les façades :

6 9

Sur la place principale, la maison d'Artus, un centre culturel, est munie de tourelles d'angles. Elle dénote ainsi du reste de l'architecture de la ville historique.

16

La Poste est quant à elle décorée de pignons à gradins :

17

Le reste est plus "classique" car la brique laisse partout son empreinte : dans le château teutonique, les remparts, un grenier gothique, une tour penchée construite à même la muraille, les églises, l'Hôtel de Ville ... Au secours !!!

Je dois mentionner que Torun abrite également un skansen, un musée en plein air présentant les différents types d'habitats. Il était fermé lors de mon passage mais j'ai pu notamment voir de l'extérieur un moulin à vent et des maisons à toit de chaume.

Pour regagner la gare, je traverse à nouveau le long pont à arcs en acier. Celui-ci enjambe la Vistule et permet d'embrasser l'ensemble de la ville d'un seul regard.

22

Les rails me mènent ensuite à Poznan. La place de l'Hôtel de Ville contraste grandement avec les environs : la première est splendide tandis que le reste est anodin.

Voici par exemple le château impérial :

4

Mais, heureusement, il y a le Rynek : ses maisons peintes et chatoyantes, ses nombreuses fontaines, son sol pavé.

17 22

J'ai même trouvé la statue d'une vieille connaissance qui me suit à travers l'Europe au fil de mes périples : St Jean Népomucène, un prêtre martyr qui résista à la "folie" et à la cruauté du roi Venceslas IV.

20

L'Hôtel de Ville est un des deux joyaux de cette ville. Sa façade à trois niveaux d'arcades comporte peintures, médaillons et gravures. Au-dessus de ce premier niveau, s'élève un mur à fonction décorative encadré de tours d'angles semblables à de petits observatoires. Enfin, l'édifice est surmonté d'un imposant beffroi. L'horloge du bâtiment donne un spectacle tous les jours à midi avec la sortie des emblèmes de la ville : des boucs se donnant des coups de cornes.

26

Et que dire des rayonnantes maisons de marchands, arc-en-ciel aux façades étroites ? Les piliers soutenant leurs arcades sont si fins qu'elles semblent flotter au-dessus du pavé.

25

Ebloui par ce que je viens de voir, je reprends mon parcours. Celui-ci m'amène à traverser le pays d'ouest en est pour rallier Lublin via Varsovie. Nous sommes à la veille du week-end et les trains sont bondés. Néanmoins, je parviens à trouver une petite place. Le voyage est extrêmement long d'autant plus que la nuit est tombée depuis belle lurette.